HISTOIRE D’UNE RENCONTRE ENTRE COLLINES

C’est sur les belles collines du Ségala, à Lacapelle Pinet exactement que se trouve la Ferme de Lendrevié.

lendrevie1 La Famille Durand qui était implantée depuis le début du 20ème siècle vit passer de nombreuses générations, avec des productions différentes. C’est ainsi que Christian et Chantal s’occupaient d’un cheptel ovin viande et pour les mois hivernaux, de quelques canards et oie à transformer.

A quelques encablures et donc sur une autre colline, vivait la famille Fabre, agriculteurs depuis des générations en bovin viande. Alors que l’ainé de la famille avait décidé de reprendre naturellement l’exploitation, Benoit avait fait un autre choix. Exercer chaque année un métier différent : d’abord paysagiste, puis couvreur, en passant par salarié agricole pour terminer livreur poids lourds, Benoit était sans le savoir en train de mettre toutes les cordes à son arc pour le métier complet de paysan.

Et puis la rencontre…

lendrevie2 Voila alors que les « collines » se rencontrèrent (ce n’est pas que dans les conte) et que Benoit fit la connaissance de Delphine Durand. Pour se rapprocher de sa bien aimée, Benoit avec l’accord de ses nouveaux beaux parents, fit le choix de s’installer comme Jeune agriculteur, chez eux et avec eux.

La Bergerie fut transformée en stabulation pour y accueillir dans un premier temps une trentaine de vaches sur 45 hectares. Aujourd’hui l’exploitation compte plus de 100 vaches de race Aubrac pure race ou croisées en blonde d’aquitaine et dernièrement en parthenaise. Les veaux sont vendus en veau d’Aveyron et du Ségala via la coopérative.

lendrevie3 Ses 106 hectares lui permettent d’être totalement autonome en fourrage et en paille. L’intégralité de l’aliment est fait à base des différentes céréales et productions réalisées. Cette indépendance lui permet aussi de réguler ses coûts d’alimentation pour les canard.

En effet et depuis son installation en 2001, Chantal et Benoit ont totalement modernisé la production de nos palmipèdes préférés. Salle d’abattage avec chaîne suspendue, salle de découpe, conserverie et magasin …tout y est !

En effet et depuis son installation en 2001, Chantal et Benoit ont totalement modernisé la production de nos palmipèdes préférés. Salle d’abattage avec chaîne suspendue, salle de découpe, conserverie et magasin …tout y est !

Dans la grosse période de Noël, le couple est bien sur aidé par le néo retraité Christian, ainsi que 3 salariés pour préparer 100 canards semaine, de quoi ravir toutes les générations. Delphine qui est restée la gestionnaire administrative du GAEC voit d’un oeil ravi, l’arrivée prochaine des leurs enfants, Guillian et Ruben, tous deux très intéressés par l’agriculture….Affaire à suivre.

lendrevie4

La réserve, prête à affronter les mois de fête

lendrevie5

La conserverie dans le labo

lendrevie6

Les cuisses confites, spécialité de Christian